Décret du 5 décembre 2016 :
réponse du premier président et du procureur général, en date du 8 décembre 2016