Joseph-Marie Portalis (1778-1858) : diplomate, magistrat et législateur

Jeudi 13 décembre 2018

.

Propos introductifs

Nicolas LAURENT-BONNE, professeur à l’université Clermont Auvergne

Raphaël CAHEN, chercheur à la Vrije universiteit de Bruxelles


.

D’un Portalis à l’autre : la constance d’une lignée

Thierry LENTZ, directeur de la fondation Napoléon

Joël-Benoît D’ONORIO, professeur à l’université Aix-Marseille, directeur de l’institut Portalis


.

Portalis, haut magistrat

sous la présidence de Joël-Benoît D’ONORIO, professeur à l’université Aix-Marseille, directeur de l’institut Portalis

Joseph-Marie Portalis, premier président de la Cour de cassation

Xavier PRETOT, conseiller doyen de la deuxième chambre civile de la Cour de cassation


.

Portalis « le jeune » à la chambre criminelle (1824-1829) : les audaces d’une présidence


.

Débat et questions


.

Portalis, penseur et législateur

sous la présidence de Thierry LENTZ, directeur de la fondation Napoléon

« Les limites des deux mondes » : Portalis et l’historien

François JANKOWIAK, professeur à l’université Paris-Sud


.

Questions


.

Joseph-Marie Portalis, penseur et législateur du « Milliard » des émigrés

Marion NARRAN, docteur en droit de l’université de Montpellier


.

Analyse de l’oeuvre de Portalis sur le code civil de Sardaigne

Olivier DESCAMPS, professeur à l’université Paris 2 Panthéon-Assas


.

Questions


.