Le notaire médiéval, agent de concorde et de pacification

Jeudi 23 mai 2019


Sous la direction scientifique de
Monsieur Denis SALAS, président de l’A.F.H.J.
et Madame Sylvie HUMBERT, secrétaire général de l’A.F.H.J.

Cette deuxième année de notre cycle sur « La justice et la paix » contribue à apporter un éclairage différent sur l’histoire de la justice durant des périodes de tourmentes. En effet, la justice est ce « Temple de la concorde », ce lieu où la discorde entre les personnes peut être résolu et cela depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.

Notre histoire est parcourue de périodes de bouleversements fondateurs de nouveaux principes du droit et de la justice, d’une part, et de la paix entre les Etats et dans le monde, d’autre part.
 
Concilier, réconcilier, amender, punir, entendre, écouter, rassembler, juger, apaiser, réparer, transiger... le sujet est large et les acteurs pour répondre à ces missions pacificatrices nombreux. Que ce soit les acteurs politiques nationaux ou internationaux, les professionnels de la justice, les membres de la société civile, l’objectif à atteindre est d’éteindre les tensions entre les individus et d’apporter la paix là où elle paraît la plus compromise.

Intervenante :

Kouky J. FIANU, professeur d’histoire médiévale à l’université d’Ottawa