Jean Favard (1934-2010) : du "Palais de justice" au "Labyrinthe pénitentiaire"

Vendredi 28 septembre 2018

.

Cycle "Figures de justice du XXe siècle"

C’est comme substitut du procureur militaire de Bône, en Algérie, que Jean Favard commence sa carrière de magistrat. Après un premier poste au tribunal de Saverne, sa carrière se déroule entre le ministère de la Justice et le Palais de l’île de la Cité. Ses fonctions à l’administration pénitentiaire ou comme conseiller technique de Robert Badinter ont fait de lui un spécialiste des questions carcérales.

Passionné de vieilles pierres, sa curiosité l’a amené à s’intéresser à l’histoire du palais de justice de Paris. Comme conseiller à la Cour de cassation, il fit partie de la commission de révision et apporta un regard à la fois d’expert et d’historien pour défendre justice et vérité dans ses « Mémoires judiciaires d’outre-tombe », qui ne pouvaient être publiés qu’après son décès, le 18 janvier 2010.

.

Propos introductifs

Jean-Paul JEAN, président de chambre à la Cour de cassation


.

Denis SALAS, magistrat, président de l’AFHJ


.

Jean Favard, le magistrat

Documentaire présenté et réalisé par Etienne MADRANGES, magistrat honoraire, avocat


.

Le magistrat à travers ses écrits, Sylvie HUMBERT, secrétaire générale de l’AFHJ


.

Questions du public


.

Jean Favard et les réformes pénitentiaires

Table ronde animée par Alain BLANC, magistrat honoraire

Marie-Françoise PETIT, magistrat honoraire


.

Alain BLANC, magistrat honoraire


.

Mireille IMBERT-QUARETTA, conseiller d’Etat honoraire


.

Anne BERARD, magistrat détaché, adjointe au directeur de l’administration pénitentiaire


.

Questions du public


.

Conclusion

Robert BADINTER, ancien garde des Sceaux


.