Le faux en art

Vendredi 17 novembre 2017

Propos introductifs

Jean-Claude MARIN, procureur général près la Cour de cassation


Consulter le discours en ligne

.

Présidence

Philippe INGALL-MONTAGNIER, premier avocat général de la première chambre civile de la Cour de cassation


.

Définir le faux en art

Notion et répression du faux en art. Quelques jalons historiques

Laurent PFISTER, professeur à l’université de Panthéon-Assas, Paris II


.

Le faux en droit positif : présentation générale

Tristan AZZI, professeur à l’Ecole de droit de la Sorbonne, université Paris I Panthéon-Sorbonne


.

Qu’est-ce que le faux nous apprend sur l’art dans nos sociétés modernes ?

Jacqueline LICHTENSTEIN, professeur émérite d’esthétique et de philosophie de l’art à l’université de Paris IV- La Sorbonne


.

Détecter le faux en art

Sébastien ALLARD, conservateur général du patrimoine, directeur du département des peintures du musée du Louvre


.

Catherine CHADELAT, conseiller d’Etat, présidente du Conseil des ventes volontaires


.

Frédéric CASTAING, président de la Compagnie nationale des experts


.

Stéphanie IBANEZ, ancienne directrice du service juridique de Christie’s France


.

Réprimer le faux en art

Emilie LE MAPPIAN, responsable de la propriété intellectuelle et des affaires juridiques, Fondation Giacometti


.

Hélène DUPIN, avocat au barreau de Paris


.

Colonel Ludovic EHRHART, chef de l’Office central de lutte contre le trafic de biens culturels


.

Sylvie STANKOFF, magistrate, ancienne présidente de la 9ème chambre du tribunal de grande instance de Créteil


.

Marie COURBOULAY, présidente de la chambre spécialisée en propriété intellectuelle, tribunal de grande instance de Paris


.

Alain GIRARDET, conseiller à la première chambre civile de la Cour de cassation


.

Propos conclusifs

Serge LASVIGNES, président du Centre Pompidou


.