Maurice Patin et Joë Nordmann : deux acteurs de la justice et de la paix d’après-guerre

Figures de justice du XXe siècle

Logo de l'AFHJ....Logo de l'ENM


Vendredi 19 octobre 2018
de 10h00 à 17h00 en chambre criminelle

 

 Télécharger le programme (pdf)

 

Ce colloque rend hommage à deux grandes personnalités de la justice qui présentent de nombreux points communs. Le magistrat Maurice Patin (1895-1962) commence la deuxième partie de sa carrière lorsqu’il croise le chemin de l’avocat Joë Nordmann (1910-2005), actif résistant lors de la Seconde guerre mondiale. Un même état d’esprit les anime : une volonté de résistance aux lois injustes.

Maurice Patin, nommé directeur des affaires criminelles et des- grâces à la libération, sera chargé de rétablir la légalité républicaine en posant les principes directeurs de l’action publique et en oeuvrant pour la paix. Il est considéré comme le plus grand pénaliste de cette époque, veillant avant tout au respect des droits fondamentaux.

Comme lui, Joë Nordmann a une conception intransigeante des droits de l’Homme, mettant ainsi au service de la justice l’esprit de résistance qui le caractérise. Son combat ne cessera jamais : mettre la guerre hors la loi, établir une paix mondiale et défendre la libérté.

 

10h00 Propos introductifs

  • Jean-Paul JEAN, président de chambre à la Cour de cassation
  • Denis SALAS, magistrat, président de l’AFHJ

 

1ère Partie : Reconstruire la justice 10h15 Table ronde Esprit de résistance et retour au légalisme républicain

Joë Nordmann et la résistance judiciaire

  • Liora ISRAËL, maître de conférences à l’EHESS

Maurice Patin et la reconstruction de la justice

  • Sylvie HUMBERT, professeur à l’institut catholique de Lille, Secrétaire générale de l’AFHJ

Maurice Rolland et les réformateurs de la justice

  • Jean-Paul JEAN, président de chambre à la Cour de cassation

11h45 Débats

12h15 Déjeuner

 

2ème partie : Maintenir la paix par le droit pénal international

14h00 Joë Nordmann, militant de la paix

  • Monique CHEMILLIER-GENDREAU, professeur émérite de droit public, à l’université Paris VII - Diderot

14h30 Du tribunal de Nuremberg à la Cour de cassation : le rôle de Joë Nordmann dans la définition française du crime contre l’humanité

  • Alain LEVY, avocat, associé de Joë Nordmann

15h00 Table ronde - Les procès pour crime contre l’humanité : de Barbie à Papon

  • Alain LEVY, avocat, associé de Joë Nordmann, (modérateur)
  • Claude GRELLIER, magistrat honoraire (ancien juge d’instruction du procès de Paul Touvier)
  • Pascal PLAS, directeur de l’liRCO (université de Limoges), responsable de la chaire d’excellence gestion du conflit et de l’après conflit
  • Irène CARBONNIER, magistrat honoraire (ancien juge au procès de Maurice Papon)

16h30 Eloge de Joë Nordmann lors de la rentrée du Barreau de Paris en 2012

  • Quentin LANCIAN, avocat

16h50 Propos conclusifs

  • Alain LEVY et Denis SALAS

 

Entrée sur présentation d’une pièce d’identité avec inscription préalable obligatoire sur le site Internet www.courdecassation.fr

Manifestation validée au titre de la formation continue des magistrats et des avocats.
Les attestations de présence seront délivrées sur demande à la fin du colloque

En savoir plus sur le cycle