Introduction

Le droit confère à la durée une fonction d’extinction des droits. Il définit en effet des délais dont l’écoulement signe l’extinction d’un droit : droit à faire valoir un moyen de défense ou une voie de recours, droit à engager une action ou à se prévaloir d’un droit, etc. Les délais ont avant tout ici, par leur vocation extinctive, une fonction sanctionnatrice – que l’on s’attache à l’étude des délais de procédure (chapitre 1) ou à celle des délais de prescription (chapitre 2).