LIVRE 1. La charge du risque déplacée

La technique d’attribution du risque par le déplacement de sa charge en laisse la totalité du poids à un – ou plusieurs – sujet de droit déterminé. S’inscrivant dans des rapports qui, pouvant être plurilatéraux, demeurent individuels, elle peut emprunter deux voies différentes : soit la charge du risque potentiel est assumée par l’un des intéressés au rapport de droit considéré (titre 1), soit cette charge, le risque étant alors réalisé, est imputée à l’un d’entre eux (titre 2).