Introduction

Le régime juridique, ou plutôt les régimes juridiques du contrat de travail, s’ordonnent autour de la recherche d’une conciliation entre la protection du salarié, attaché à une stabilité de l’emploi, et les prérogatives de l’employeur, dont l’un des objectifs est de s’efforcer d’adapter l’emploi à la conjoncture économique dont il est tributaire et de mettre en oeuvre une certaine flexibilité.

On constate que, si ces régimes juridiques intègrent à des degrés divers des facteurs de précarité (1.), ils comportent aussi des éléments qui tendent à les atténuer, et même à les neutraliser (2.).