05-20.761
Arrêt n° 1297 du 13 décembre 2006
Cour de cassation - Troisième chambre civile

Bail d’habitation

Cassation


Demandeur(s) à la cassation : époux X...
Défendeur(s) à la cassation : société privée d’exploitation immobilière SOPRIDEX

Sur le premier moyen :

Vu les articles 17 c) et 19 de la loi du 6 juillet 1989 ;

Attendu, selon l’arrêt attaqué (Paris, 6 septembre 2005), que la Société privée d’exploitation immobilière (la SOPRIDEX) a notifié aux époux X..., locataires d’un appartement lui appartenant, une proposition de renouvellement du contrat de bail assortie d’un loyer réévalué ; que les locataires ayant refusé sa proposition, elle a saisi la commission départementale de conciliation puis les a assignés pour faire fixer judiciairement le prix du bail renouvelé ; que les preneurs ont soulevé l’irrecevabilité de la demande ;

Attendu que pour juger la demande recevable, l’arrêt retient que le fait que la date de l’assignation introductive d’instance du 25 juillet 2003 soit antérieure à celle à laquelle la commission départementale de conciliation a rendu son avis est dépourvu d’incidence quant à la validité de cet acte qui est intervenu avant la date du 30 septembre 2003 d’expiration du bail ;

Qu’en statuant ainsi, alors que le juge ne peut être valablement saisi avant que le délai de deux mois imparti à la commission de conciliation pour rendre son avis soit écoulé, la cour d’appel, qui n’a pas recherché si, à la date de la saisine du juge, ce délai était expiré, n’a pas donné de base légale à sa décision ;

PAR CES MOTIFS, et sans qu’il y ait lieu de statuer sur le second moyen :

CASSE ET ANNULE, en toutes ses dispositions, l’arrêt rendu le 6 septembre 2005, entre les parties, par la cour d’appel de Paris ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel de Paris, autrement composée ;


Président : M. Weber
Rapporteur : Mme Monge, conseiller référendaire
Avocat général : M. Guérin
Avocat(s) : la SCP Choucroy, Gadiou et Chevallier, la SCP Le Bret-Desaché