Article L. 4614-12

Date de la saisine ou de la décision Question posée Statut
05/06/2019

Les dispositions de l’article L. 4614-12 du code du travail, dans la mesure où elles autorisent le CHSCT d’une entreprise de travail temporaire à faire appel à un expert agréé lorsqu’un risque grave est constaté dans l’établissement d’une entreprise utilisatrice où des travailleurs temporaires sont mis à disposition et ainsi à diligenter une expertise dans une entreprise utilisatrice, méconnaissent-elles le principe de participation des travailleurs à la détermination de leurs conditions de travail tel qu’il résulte de l’alinéa 8 du Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 ainsi que la liberté d’entreprendre qui découle de l’article 4 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789, ensemble l’article 34 de la Constitution, et l’objectif de valeur constitutionnelle d’accessibilité et d’intelligibilité découlant des articles 4, 5, 6 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 ?

Question examinée
11/07/2013

« La combinaison des articles L 4614-12 et L 4614-13 du code du travail, ainsi que leur interprétation jurisprudentielle telle qu’elle résulte de l’arrêt de la Cour de cassation en date du 14 décembre 2011 sont-ils conformes à la constitution en ce qu’ils autorisent le CHSCT à désigner discrétionnairement un expert en méconnaissance des principes fondamentaux de la commande publique, lesdits principes constituants des libertés et droits garanties par la constitution ? ».

Question examinée