Article 706-96

Date de la saisine ou de la décision Question posée Statut
06/02/2018

Les dispositions des articles 706-96 dans leurs rédactions issues des lois n°2005-1549 du 12 décembre 2005 et n°2015-993 du 17 août 2015, 171 et 802 du Code de procédure pénale, telles qu’interprétées de façon constante par la jurisprudence de la Chambre criminelle, en ce qu’elles privent la personne mise en examen, qui ne dispose d’aucun droit sur le véhicule ou le lieu sonorisé et dont les propos n’ont pas été captés, de la possibilité de dénoncer la violation des règles applicables en matière de sonorisation, portent-elles atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit et plus exactement au principe d’égalité des justiciables, aux droits de la défense ainsi qu’au droit à un recours effectif devant une juridiction, garantis par les articles 6 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

Question examinée
28/03/2017

Les dispositions des articles 706-96, 706-97, 706-98, 706-99, 706-100, 706-101, 706-101-1 et 706-102 du code de procédure pénale sont-elles contraires au principe constitutionnel de respect des droits de la défense garanti par l’article 16 de la Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen de 1789, et à l’article 34 de la Constitution, faute de prévoir la possibilité pour les avocats des personnes mises en cause d’obtenir, pendant l’information judiciaire, la copie des enregistrements effectués par sonorisation ?

Question examinée