Article L. 2224-12

Date de la saisine ou de la décision Question posée Statut
07/08/2019

L’article L 2224-12 du code général des collectivités territoriales en ce qu’il crée une obligation d’abonnement (rattachement sans l’accord de l’usager) au service public d’assainissement des eaux usées porte-t’il atteinte aux droits et libertés garantis par l’article 1er de la Constitution et les articles 2 et 17 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

Les articles R2224-19 et R2224-19-2 du code général des collectivités territoriales, en ce qu’ils créent une obligation de paiement d’une redevance sous forme de "prime fixe" en l’absence de volonté de l’usager d’adhésion (abonnement) au service public d’assainissement des eaux usées, et en l’absence d’usage effectif de ce service, portent-ils atteinte aux droits et libertés garantis par l’article 1er de la Constitution et les articles 2 et 17 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

Question examinée
09/07/2015

1/ L’article L. 2224-12 du code général des collectivités territoriales en ce qu’il crée une obligation d’abonnement (rattachement sans l’accord de l’usager) au service public d’assainissement des eaux usées porte-t-il atteinte aux droits et libertés garantis par l’article 1er de la Constitution et les articles 2 et 17 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

2/ Les articles R. 2224-19 et R. 2224-19-2 du code général des collectivités territoriales, en ce qu’ils créent une obligation de paiement d’une redevance sous forme de "prime fixe" en l’absence de volonté de l’usager d’adhésion (abonnement) au service public d’assainissement des eaux usées, et en l’absence d’usage effectif de ce service, portent-ils atteinte aux droits et libertés garantis par l’article 1er de la Constitution et les articles 2 et 17 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

Question examinée
24/09/2014

Les articles L. 1331-1 du code de la santé publique, L. 2224-12, R. 2224-19 et R. 2224-19-2 du code général des collectivités territoriales, en ce qu’ils rendent obligatoire l’assujettissement du propriétaire à la prime fixe d’assainissement des eaux usées, portent-ils atteinte aux droits et libertés garantis par l’article 1 de la Constitution et l’article 17 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

Question examinée