Article 427 du code de procédure pénale

  • Question

Les dispositions du premier alinéa de l’article 427 du Code de procédure pénale en ce qu’elles prévoient qu’en matière pénale, hors les cas où la loi en dispose autrement, les infractions peuvent être établies par tout mode de preuve, et permettent ainsi au juge de prendre en compte des déclarations faites dans le cadre d’un accord impliquant la reconnaissance des faits signé à l’étranger pour justifier des poursuites et une condamnation pénale en France, portent -elles atteinte aux droits et libertés que la Constitution garantit et plus exactement aux droits de la défense ainsi qu’au droit à ne pas s’auto-accuser qui découle de la présomption d’innocence, garantis par les articles 9 et 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

  • Saisine

Du 15/10/2020 - N 20-83.098 - Pourvoi c/ Cour d’appel de Paris