Article L. 480-4 du code de l’urbanisme

  • Question

Les dispositions de l’article L. 480-4 du Code de l’urbanisme, telles qu’interprétées par la jurisprudence de la Cour de cassation, en ce qu’elles prévoient que les modifications d’un plan d’urbanisme sont applicables immédiatement aux travaux en cours non achevés, sont-elles contraires aux droits et libertés que la Constitution garantit et, plus précisément, au principe d’égalité devant la loi, au principe de nécessité des délits et des peines et aux conditions d’exercice du droit de propriété, pris ensemble, ainsi qu’au principe de la garantie des droits, respectivement garantis par les articles 6, 8, 4 et 2, et 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 ?

  • Saisine

Du 24/09/2019 - J 19-83.620 - Pourvoi c/ Cour d’appel de Chambéry, 14 mars 2019