Articles L 513-1, L. 521-2 et L. 541-3 du code de la sécurité sociale

  • Question

L’article L. 513-1 du code de la sécurité sociale, interprété comme édictant une règle de l’unicité de l’allocataire signifiant que, lorsque deux personnes assument la charge effective et permanente d’un enfant, en cas de résidence alternée de l’enfant au domicile de chacun des parents, seul un membre du couple peut prétendre au bénéfice des prestations familiales au titre de cet enfant, est-il contraire au principe d’égalité et à l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ?
Les articles L. 521-2 et L. 541-3 du code de la sécurité sociale, interprétés comme édictant une règle de l’unicité de l’allocataire signifiant que, lorsque deux personnes assument la charge effective et permanente d’un enfant handicapé, en cas de résidence alternée de l’enfant au domicile de chacun des parents, seul un membre du couple peut prétendre au bénéfice de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé, sont-ils contraires au principe d’égalité et à l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen ?

  • Saisine

Du 20/07/2020 - N 19-25.456 - Pourvoi c/ cour d’appel de Paris, 11 octobre 2019