Article L 114-1 du code des assurances

  • Question

L’article L. 114-1 du code des assurances est-il contraire au principe d’égalité devant la justice déduit du principe d’égalité devant la loi garanti par l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, le préambule de la Constitution de 1946 et par l’article 2 de la Constitution de 1958 dès lors qu’il soumet les actions dérivant du contrat d’assurance engagées par des assurés non professionnels à l’encontre de leur assureur à un délai de prescription de deux ans alors que, dans les autres contrats, les actions introduites par les consommateurs à l’encontre des professionnels sont soumises au délai quinquennal de droit commun prévu à l’article 2224 du code civil ?
 
L’article L. 114-1 du code des assurances est-il contraire au principe d’égalité devant la justice déduit du principe d’égalité devant la loi garanti par l’article 6 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, le préambule de la Constitution de 1946 et par l’article 2 de la Constitution de 1958 et à la garantie des droits protégée par l’article 16 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen qui implique, le droit au recours effectif, le droit au respect des droits de la défense et l’existence d’une procédure juste et équitable garantissant l’équilibre des droits des justiciables et des parties à une même procédure dès lors qu’il soumet les actions dérivant du contrat d’assurance engagée par un assuré non professionnel au délai de prescription biennale ?

  • Saisine

Du 12/07/2021 - N 21-13.251 - Pourvoi c. déc. Cour d’appel de Riom du 12 janvier 2021