Contrôles d’identité discriminatoires

1. Un contrôle d’identité discriminatoire engage la responsabilité de l’État. 2. Il y a discrimination si le contrôle d’identité est réalisé sur la seule base de caractéristiques physiques associées à une origine réelle ou supposée. 3. Le mode de preuve de la discrimination est précisé. (09.11.16)

Communiqué de presse "Contrôles d’identité discriminatoires"

Télécharger le communiqué

Lire les arrêts de la première chambre civile