02-11.992 
Arrêt n° 1684 du 23 novembre 2004
Cour de cassation - Chambre commerciale 

Procédures civiles d’exécution

Cassation


Demandeur(s) à la cassation : M. José Luis X...
Défendeur(s) à la cassation : Société Barclays Bank PLC


Sur le moyen unique :

Vu les articles 24 et 44 de la loi n° 91-650 du 9 juillet 1991, 60 du décret n° 92-755 du 31 juillet 1992 ;

Attendu, selon l’arrêt attaqué, que M. X..., qui a fait pratiquer deux saisies-attributions le 31 mars et le 12 juin 1995 sur les comptes bancaires de la SCI Domaine de Bellevue (la SCI) entre les mains de la société Barclays Bank, a demandé à un juge de l’exécution de condamner le tiers saisi au paiement des causes de la saisie, en soutenant qu’il avait manqué à son obligation légale de renseignement ;

Attendu que pour rejeter la demande, l’arrêt retient que la SCI a été déclarée en liquidation judiciaire le 22 mai 1997 et que M. X... n’a pas déclaré sa créance de sorte qu’elle est éteinte et qu’il ne peut plus agir contre le tiers saisi ;

Attendu qu’en statuant ainsi, alors qu’elle constatait que le tiers saisi, débiteur de la SCI au jour de la saisie, n’avait pas satisfait à son obligation légale de renseignement, la cour d’appel a violé les textes susvisés ;

PAR CES MOTIFS :

CASSE ET ANNULE, dans toutes ses dispositions, l’arrêt rendu le 16 novembre 2001, entre les parties, par la cour d’appel d’Aix-en-Provence ; remet, en conséquence, la cause et les parties dans l’état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d’appel de Nîmes ; 


Président : M. Tricot
Rapporteur : M. Soury, conseiller référendaire
Avocat général : M. Feuillard
Avocat(s) : la SCP parmentier et Didier, la SCP Bachellier et Potier de La Varde