La galerie du second étage desservait à l’origine les bureaux des avocats généraux en liaison directe avec les services du Parquet général, situés à son extrémité. Après de multiples projets échafaudés dès 1944 pour établir la nouvelle chambre sociale au rez-de-chaussée, sous la Chambre criminelle, puis sous la Chambre des requêtes, c’est finalement à l’emplacement de ces bureaux que des travaux furent entrepris. La chambre était ornée d’une tapisserie "Rumeurs de la vie moderne" réalisée en 1960 d’après un carton dYves Trévedy (né en 1916), mise en place en 1963.


La Chambre du conseil était ornée d’un portrait de Nicolas Battestini (1893-1982), premier président de 1955 à 1963, préalablement président de la Chambre sociale de 1947 à 1963 et qui fut à l’origine de son établissement à cet étage. Le tableau, de Roger Chapelain-Midy (né en 1904).

A la fin de 1989, ce décor un peu froid fut détruit pour céder la place à un nouvel ensemble réalisé par les architectes Jean-Pierre et Christine Nussaume. Les fresques décoratives sont l’œuvre d’une artiste italienne Guillermine Demcenko.