Papinien (142 - 212)

Surnommé « le prince de la jurisprudence romaine  », Papinien fut d’abord assesseur du préfet du prétoire (officier commandant de la garde prétorienne – unité militaire) puis, sous l’empereur Septime Sévère, placé à la tête de l’un des bureaux de la chancellerie. En 203, il accède aux fonctions de préfet du prétoire. Plus influent que prolifique, il est consacré par la loi des citations (principe permettant de déterminer la loi applicable au règlement d’un litige) comme l’un des juristes romains faisant autorité. Ses productions écrites se distinguent par l’extrême précision des analyses qui y sont proposées (Livres de questions, Livres de réponses, Livres de définitions, Livres sur l’adultère...). Pris à partie dans le conflit qui opposait les deux fils de l’empereur, Papinien fut assassiné sur ordre de Caracalla, en 212.