Fonds de la Cour de cassation relatif à l’affaire Dreyfus

Cliquer sur les illustrations pour les agrandir

 

L’arrêt rendu le 12 juillet 1906 par les chambres réunies de la Cour de cassation

 

 

Les magistrats de la Cour de cassation ayant connu de l’affaire Dreyfus lors des deux procès en révision

Alexis Ballot-Beaupré (1836-1917). Conseiller rapporteur devant les chambres réunies lors de la première révision (1899) ; premier président de la Cour de cassation lors de la seconde révision (1906). Peinture par J.P. Valéry [s.d.].

 

Manuel-Achille Baudouin (1846-1917).
Procureur général près la Cour de cassation lors de la seconde révision (1906).

 

Alphonse Bard (1850 - 1942) Conseiller rapporteur devant la chambre criminelle, lors de la première révision (1899) ; président de la chambre criminelle, lors de la seconde révision (1906).

Alphonse Bard, Six mois de vie judiciaire : mon rôle dans l’affaire Dreyfus. Manuscrit autographe. Don de l’auteur. (Cliquer sur l’image pour plus de détails)

 

Pierre Moras (1844-1917). Conseiller rapporteur devant les chambres réunies, lors de la seconde révision (1906).

 

Charles Mazeau (1825-1905). Premier président de la Cour de cassation lors de la première révision (1899).

 

Jean-Pierre Manau (1822-1908). Procureur général près la Cour de cassation, lors de la première révision (1899). Peinture par Hyppolyte Berteaux, 1898.

 

Louis Loew (1828-1917). Président de la chambre criminelle lors de la première révision (1899).

Louis Loew, Affaire Dreyfus, 1re révision : La loi de dessaisissement par un dessaisi, Paris : Fischbacher, 1910.

 

Jules Quesnay de Beaurepaire (1834-1920). Président de la chambre civile ; démissionnaire avant la première révision (1899).

 

"Les juges enquêteurs de la Cour de cassation". Gravure parue dans Le Petit Journal : supplément illustré, 19 février 1899.

 

La grand’chambre de la Cour de cassation

Grand’chambre de la Cour de cassation. Dessin de L. Sabattier (1899). Don de M. Charles Dreyfus.

 

Grand’chambre de la Cour de cassation (2006)

 

"Affaire Zola : la Cour de cassation". Gravure parue dans Le Petit Journal : supplément illustré, 17 avril 1898.

 

Emile Zola

Brouillon autographe de la lettre adressée par Émile Zola au président de la République Émile Loubet, publiée dans L’Aurore du 22 décembre 1900. L’écrivain proteste contre la loi d’amnistie qui vient d’être votée.
Don de Madame Pierre Beck.

Dédicace d’Émile Zola à Matthieu Dreyfus