L’engagement des femmes pour la justice

Cycle "Figures de femmes"

Pendant des siècles la justice n’a été rendue que par des hommes. Il a fallu bien des débats tout au long des XIXème et XXème pour que les femmes accèdent enfin au droit de juger. C’est finalement la loi du 11 avril 1946 qui va ouvrir la possibilité à « l’un et l’autre sexe » d’accéder à la magistrature. Le cycle proposé à la Cour de cassation s’ouvrira le jour du 76ème anniversaire de ce texte qui a permis la plus grande modification sociologique que le  corps ait connu.

Pourtant les femmes restent invisibles. Les noms des pionnières sont oubliés, leurs parcours méconnus. Leur souvenir s’efface à défaut de mémoire institutionnelle, d’images,de traces.

Un évènement est ce qu’il devient. L’entrée de la première femme dans la magistrature ne peut devenir un jalon que si elle est transmise par les récits. Les trois conférences proposées permettront de rappeler l’histoire des premières femmes qui sont entrées dans la magistrature, puis de raconter celles qui se sont engagées pour la justice et ses évolutions et enfin de montrer qu’elles ont pris, au fil des décennies, des postes de responsabilité au soutien du fonctionnement de l’institution.

Toutes ces « premières », qui ont ouvert les brèches, défriché les territoires,cheminé dans la carrière. Des femmes qui osent pour la première fois, franchissent des étapes pour toutes les autres.

Les parcours de chacune sont des exemples, des modèles, des références, pour les suivantes.

A travers ce cycle il s’agit de faire émerger des figures emblématiques féminines, de resituer dans la chronologie historique leurs places symboliques.Les rendre visibles pour les commémorer.

Gwenola Joly-Coz

En direct puis en différé

L’engagement des femmes pour la justice

Les conférences et colloques organisés par la Cour de cassation font l'objet d'une captation et d'une diffusion en direct sur le site internet de la juridiction, sur Youtube, Twitter, Facebook et LinkedIn.  

Une fois la diffusion en direct terminée, la vidéo de l'événement est accessible en différé.

En participant aux colloques organisés par la Cour de cassation, les intervenants et membres du public acceptent que leur image et leurs propos fassent l’objet d’une captation audiovisuelle donnant lieu à une diffusion en direct et à une publication en différé.

Ce faisant, ils autorisent l’exploitation de cette captation audiovisuelle par la Cour de cassation dans sa version intégrale ou par extraits, brute ou post-produite, sans limitation du nombre de reproductions ou de représentations, pour la France et l’étranger. Cette autorisation est donnée à titre gratuit. La Cour de cassation s’interdit de procéder à une exploitation de ces ressources audiovisuelles, susceptible de dénaturer l’image et les propos tenus par les participants.

Après le déroulement de la manifestation, les intervenants et membres du public dont l’image et les propos auront été captés ont la possibilité de demander par courriel la non publication en différé des extraits les concernant. Il y sera fait droit par le retrait pour les extraits concernés.

demande de non diffusion de mon image

Sous la direction scientifique de Gwenola JOLY-COZpremière présidente de la cour d’appel de Poitiers.

Intervenants

Ouverture par Sandrine ZIENTARA

avocate générale près la chambre criminelle de la Cour de cassation

L’histoire des femmes dans les politiques judiciaires, Sonya DJEMNI-WAGNER

inspectrice générale de la justice, présidente de l’association « Femmes de justice »

Portraits de femmes : Elisabeth Guigou, Simone Gaboriau, Monique Mabelly, Noelle Lenoir, Michèle Bernard Requin, par Gwenola JOLY-COZ

première présidente de la cour d’appel de Poitiers

Les femmes de justice et l’engagement, Ombeline MAHUZIER

procureure de la République près le tribunal judiciaire de Châlons-en-Champagne

Partenaires

Entrée sur présentation d’une pièce d’identité avec inscription préalable obligatoire

Accessible pour les personnes en situation de handicap

Manifestation validée au titre de la formation continue des magistrats et des avocats. Les attestations de présence seront délivrées sur demande à la fin de chaque colloque

Arrêt Cité-Palais de justice (lignes 21, 38, 85, 96)
Arrêt Saint-Michel (lignes 24 ou 27)
Arrêt Pont Saint-Michel Quai des Orfèvres (ligne 27)

Station Cité (ligne 4)
Station Saint-Michel (ligne 4)
Station Châtelet (lignes 1, 4, 7, 11, 14)
Station Cluny-La-Sorbonne (ligne 10)

Station Saint-Michel Notre-Dame (lignes B ou C)
Station Châtelet-les-halles (ligne A)

Lundi 13 juin 2022

Grand’chambre

De 17h00 à 19h00

Live stream

L'inscription au live stream vous permet d’être notifié.

Lundi 13 juin 2022

Vous devez être connecté pour gérer vos abonnements.

Vous devez être connecté pour ajouter cette page à vos favoris.

Vous devez être connecté pour ajouter une note.